Search form

French

Maroc

 

 

• L’effectif des chercheurs agricoles a connu au Maroc dans les années 80 et 90 une croissance continue tandis que le total des dépenses consacrées à la R&D agricole fluctuait assez irrégulièrement.

• L’INRA et l’IAV Hassan II sont les plus grands organismes de R&D du Maroc ; en 2002, ils représentaient respectivement 40 et 25 % du total des chercheurs ETP et des dépenses du secteur de la recherche agricole. 

Country Code: 
MAR
Countries: 

Togo

 

• Les dépenses globales en recherche et développement (R&D) agricole affichent une forte tendance à l’irrégularité, ayant considérablement varié d’une année à l’autre.

• L’Institut togolais de recherche agronomique (ITRA) est la principale agence de recherche et développement (R&D) du pays, représentant environ les deux tiers de la capacité nationale et des dépenses de R&D agricole en 2008.

Country Code: 
TGO
Countries: 
Country dataset - French: 

Niger

 

• L’achèvement du Projet national de recherche agricole (PNRA) en 1998, projet financé par un prêt de la Banque mondiale, a plongé la recherche agricole  nigérienne dans une grave crise financière. Les investissements ont chuté brusquement en 1999 et la situation ne s’est pas redressée depuis.

Country Code: 
NER
Countries: 
Country dataset - French: 

Mauritanie

 

• En Mauritanie, pour la période 2001–2008, les dépenses totales consacrées à la recherche-développement (R&D) agricole se caractérisent par des fluctuations. Or l’on s’attend à ce que, dans un avenir proche, le renouvellement de l’accord de pêche conclu entre la Mauritanie et l’Union européenne, ainsi que l’engagement des bailleurs de fonds à augmenter leurs contributions (exprimé lors de la Table ronde de Bruxelles), exercent une in?uence positive sur les niveaux d’investissements globaux de la Mauritanie.

Country Code: 
MRT
Countries: 
Country dataset - French: 

Mali

 

• En matière de recherche agricole, l’irrégularité qu’affichent les courbes relatives aux totaux des effectifs et des dépenses publiques reflète les fluctuations annuelles qui ont caractérisé les financements des bailleurs de fonds et les vagues de recrutement/licenciement qui s’en sont suivies.

• L’Institut d’économie rurale (IER) est la principale structure de recherche-développement (R&D) du Mali, représentant environ 80 % de la capacité et des  investissements de la R&D agricole du pays.

Country Code: 
MLI
Countries: 
Country dataset - French: 

Madagascar

 

• En 1999, l’achèvement du Projet national de recherche agricole (PNRA) financé par la Banque mondiale entraîna une chute soudaine des dépenses globales de Madagascar en R&D agricole. Or ces dernières années on a pu constater un léger redressement des niveaux d’investissement suite à l’intensification du soutien technique accordé par la France, en nature, en affectant à Madagascar un nombre relativement important de chercheurs du Centre de coopération international
en recherche agronomique pour le développement (CIRAD).

Country Code: 
MDG
Countries: 
Country dataset - French: 

Guinée

 

• Les dépenses publiques en recherche et développement (R&D) agricole de la Guinée montrent une baisse progressive en raison de l’affaiblissement du soutien des bailleurs de fonds et des subventions de l’État.

• La capacité totale de R&D agricole guinéenne est restée stable pendant la période 2000–2008, avoisinant en moyenne les 220 chercheurs comptés en équivalents temps plein (ÉTP).

Country Code: 
GIN
Countries: 
Country dataset - French: 

Gabon

 

• La courbe des dépenses en recherche-développement (R&D) agricole révèle une évolution très irrégulière, tandis que l’effectif des chercheurs a graduellement
augmenté.

• En 2008, les trois instituts de recherche agricole du Centre national de la recherche scientifique et technologique (CENAREST) employaient conjointement 83 % de l’effectif total des chercheurs agricoles et absorbaient trois quarts des dépenses.

Country Code: 
GAB
Countries: 
Country dataset - French: 

Côte d'Ivoire

 

• Les dépenses consacrées à la recherche et développement (R&D) agricole ont chuté au tournant du millénaire pour ensuite demeurer relativement stables pendant la période 2002–2008. Les événements sociopolitiques qui secouèrent la Côte d’Ivoire entre 1999 et 2002, ainsi que la guerre civile qui s’ensuivit ont
été particulièrement néfastes à la recherche agricole dans les zones centre, nord et ouest (CNO) de la Côte d’Ivoire.

Country Code: 
CIV
Countries: 
Country dataset - French: 

Congo, Rép.

 

• En République du Congo, malgré une lente reprise au cours des dernières années, le niveau global des investissements en recherche et développement (R&D) agricole reste bien en deçà des niveaux enregistrés avant les guerres civiles des années 90.

• L’effectif total des chercheurs agricoles a graduellement diminué sous l’effet combiné du départ à la retraite d’un grand nombre de chercheurs des centres relevant de la Délégation générale à la recherche scientifique et technique (DGRST) et d’un gel de recrutement de la fonction publique.

Country Code: 
COG
Countries: 
Country dataset - French: 

Pages

Subscribe to RSS - French